11 sept. 2016

Víctimas de la Literatura. Sobre plagio y crimen




Anthony Mangeon
Crimes d’auteur. De l’influence, du plagiat et de l’assassinat en littérature
Éditions Hermann, Paris, 2016, 202 pp.
ISBN: 9782705691899

Quel est le crime suprême que puisse commettre un écrivain ? Le plagiat, pour sûr. Et à quelle extrémité pourrait bien se résoudre un auteur pour masquer les traces de son forfait, ou pire, pour se débarrasser d’une influence trop encombrante ? Au meurtre du père ou d’un pair – c’est souvent tout un. On devient ainsi, selon les circonstances, « l’auteur d’un crime » comme on est « l’auteur d’une œuvre ». 
Cet essai s’intéresse donc aux romans des écrivains qui ont mis le plagiat et l’assassinat au cœur de leurs intrigues. Des avant-gardes du début du XXe siècle aux romanciers francophones contemporains, du roman policier au roman de campus, de l’adaptation à la fiction cinématographique, on voit ainsi s’esquisser le portrait-robot de l’écrivain plagiaire ou assassin, simple victime ou, au contraire, bourreau pervers de ses rivaux. 

Introduction

I. Exécutions littéraires
I. Le Voleur de Talan : troubles dans la phratrie
II. Le Poète assassiné, ou la terreur dans les lettres
III. Anicet ou le panorama, roman : un paradoxal éloge du terrorisme littéraire

II. Nègre malgré soi
I. Le Docker noir : crime d’auteur et v(i)ol littéraire
II. Le Crime de la rue des notables : une postérité littéraire du Docker noir ?
III. Les notables plagiés

III. Crimes et plagiats parodiques
I. Solibo Magnifique : parole délivrée ou tombeau littéraire ?
II. Alain Mabanckou, Copyright by copycat

IV. Henri Lopes au miroir d’Aragon
I. Postures et filiations
II. En étrange pays au pays d’Aragon lui-même

V. Romaingaryvictor
I. L’affaire Ajar, ou comment se brûler vif en littérature
II. Gary Victor ou le droit de poursuite à l’oeuvre

VI. La comédie du livre
I. Supercheries littéraires
II. Usurpations

VII. Impostures littéraires, de l’écrit à l’écran
I. Transpositions
II. Faux plagiats

Conclusion
Bibliographie
Remerciements

Anthony Mangeon est Professeur de littératures francophones à l’Université de Strasbourg.


XXX

He aquí un buen ejemplo de cómo se puede hacer 'Derecho de la Literatura' sin necesariamente aburrir con cien páginas sobre el Copyright.

J.C.G.

No hay comentarios: