Saturday, November 14, 2015

Paris, 13 de noviembre de 2015


 Retrato de Paul Verlaine (1933) por Georges Rouault (1871-1958)
 
 

Paul Verlaine
Romances sans paroles.
Ariettes oubliées.-Paysages belges.-Birds in the Night.-Aquarelles. Typographie de Maurice L’Hermitte, Sens, 1874
 
 
Il pleure dans mon coeur
 
 
Il pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur la ville;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon coeur ?
...
Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !
Il pleure sans raison
Dans ce coeur qui s'écoeure.
Quoi ! nulle trahison ?...
Ce deuil est sans raison.
C'est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon coeur a tant de peine !
 

1 comment:

Rosangela Tremel said...

Parfait. C'est ça. Merci, professeur Jose Calvo.