Sunday, June 28, 2015

Arte y Literatura. El imaginario distópico en la modernidad


 
 

(Bé)vues du futur
Les imaginaires visuels de la dystopie (1840-1940)
Clément Dessy et Valérie Stiénon (eds.)
Presses Universitaires du Septentrion, 2015, 380 pp.
ISBN: 9782757408872
 

 
Aujourd'hui inscrite au cœur des cultures télévisuelle et adolescente, la dystopie possède une histoire riche pourtant méconnue. Cette forme d’expression qui mêle projection dans le futur et vision critique d’une société révèle les enjeux majeurs des époques qu’elle a traversées. Explorer ses caractéristiques visuelles sur un siècle, de 1840 à la Seconde Guerre mondiale, permet d’observer les lignes de forces d’un imaginaire central dans la littérature et les arts. L’imaginaire dystopique ne touche pas seulement à l’iconographie. Il concerne aussi les ressources textuelles de la description, la circulation transmédiatique des fictions et la définition même d’un univers souvent improprement qualifié par les étiquettes de fantastique et de science-fiction.
Ce volume collectif abondamment illustré offre un aperçu chronologique empruntant ses approches à l’analyse de texte, à l’étude de l’image fixe ou animée, à la sociologie des auteurs et de l’édition, ainsi qu’à l’histoire des représentations. Il se centre sur les aires d’expression française, qui ont leurs propres spécificités, distinctes des réalisations anglo-saxonnes. Envisageant tant les œuvres paralittéraires que celles d’avant-garde, il met à l’honneur une production foisonnante, encore peu étudiée : de Souvestre à Bartosch, sans oublier Henriot et Robida, de l’eschatologie biblique à la poétique des ruines de la ville moderne, en passant par l’archéologie rétrofuturiste et l’imaginaire des fourmis.
 
 
Contributions: Laurent Bazin - Jean-François Chassay - Katarzyna Cytlak - Sandrine Doré - Björn-Olav Dozo - Jérôme Dutel - Julie Fäcker - Xavier Fontaine - Thibault Gardereau - Olivier Ghuzel - Philippe Kaenel - Francesco Muzzioli - Françoise Sylvos - Dick Tomasovic - Natacha Vas-Deyres - Domi­nique Warfa - Chapman Wing.
 
Valerie Stiénon (Columbia University, New York) et Clément Dessy (Université libre de Bruxelles)
 
▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄
Copio aquí la excelente bibliografía que las organizadoras recopilaron en la llamada a colaboración para la obra que ahora toma cuerpo.
 
Bibliographie sélective 
 
- Angenot Marc, « Émergence du genre anti-utopique en France : Souvestre, Giraudeau, Robida, et al. », dans Imagine…, vol. 7, n° 31, 1985, pp. 18-23.

- Arrivé Mathilde (dir.), Art et utopie – pensées anglo-américaines, Paris, Michel Houdiard, coll. « Essais sur l’art », 2012.

- Berthet Dominique (dir.), L’Utopie. Art, littérature et société, Paris, L’Harmattan, coll. « Ouverture philosophique », 2010.

B- rosterman Norman, Out of time. Designs for the twentieth-century future, New York, H. N. Abrams, 2000.

- Caillens Pierre, Les écrivains de la fin du monde. De l’Apocalypse à la bombe atomique, s.l. [Belgique], s.d. [1990], 231 p. 

- Chassay Jean-François,Dérives de la fin : sciences, corps et villes, Montréal, Le Quartanier, 2008
- Chelebourg Christian, Les Écofictions. Mythologies de la fin du monde, Bruxelles, Les Impressions Nouvelles, coll. « Réflexions faites », 2012.

- Dupeyron-Lafay Françoise (dir.), Le livre et l’image dans la littérature fantastique et les œuvres de science-fiction, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 2003.

- Foucrier Chantal, Le mythe littéraire de l’Atlantide, 1800-1939. L’origine et la fin, Grenoble, ELLUG, 2004.

- Gervais Bertrand, L’imaginaire de la fin : temps, mots et signes. Logiques de l’imaginaire. Tome III, Montréal, Le Quartanier, coll. « Erres Essais Littéraires », 2009.

- Hamon Philippe, Imageries, littérature et image au XIXe siècle, Paris, José Corti, coll. « Les Essais », 2007.

- Join‑Lambert Arnaud, Goriély Serge et Fevry Sébastien (dir.), L'Imaginaire de l’apocalypse au cinéma, Paris, L’Harmattan, coll. « Structures et pouvoirs imaginaires », 2012.

- Junod Philippe, « Ruinesanticipées ou l’histoire au futurantérieur », dans L’Homme face à son histoire, Lausanne, Payot, 1983, pp. 23-47.

- Kunz Westerhoff Dominique et Atallah Marc (dir.), L’homme-machine et ses avatars. Entre science, philosophie et littérature XVIIe-XXIe siècles, Paris, Vrin, coll. « Pour demain », 2011.

- Lavocat Françoise (dir.), La Théorie littéraire des mondes possibles, Paris, Éditions du C.N.R.S., 2010.

- Louvel Liliane et Scepi Henri (dir.), Texte – Image : nouveaux problèmes, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2005.

- Marin Louis, Utopiques. Jeux d’espaces, Paris, Minuit, coll. « Critique », 1973.

- Preiss Nathalie et Raineau Joëlle (dir.), L’image à la lettre, Paris, Éditions des Cendres, 2005.

- Riot-Sarcey Michèle (dir.), L’utopie en question, Vincennes, Presses universitaires de Vincennes, 2011.

- Sadoul Jacques, Hier l’an 2000. L’illustration de science-fiction des années 30, Paris, Denoël, 1973.

- Servier Jean, Histoire de l’utopie, Paris, Gallimard, 1967.

- Sussan Rémi, Les utopies posthumaines : contre-culture, cyberculture, culture du chaos, Paris, Omniscience, coll. « Les Essais », 2005.

- Sylvos Françoise, L’épopée du possible ou l’arc-en-ciel des utopies : 1800-1850, Paris, Honoré Champion, 2008.

- Trousson Raymond, Voyages aux Pays de Nulle Part. Histoire littéraire de la pensée utopique, Bruxelles, Presses Universitaires de Bruxelles, 1979.

- Trousson Raymond, Sciences, techniques et utopies : du paradis à l’enfer, Paris, L’Harmattan, coll. « Utopies », 2003.

- Vas-Deyres Natacha, Ces Français qui ont écrit demain. Utopie, anticipation et science-fiction au XXe siècle, Paris, Honoré Champion, coll. « Bibliothèque de littérature générale et comparée », n° 103, 2012.

- Versins Pierre, Encyclopédie de l’utopie, des voyages extraordinaires et de la science-fiction, Lausanne, L’Âge d’homme, 1972.

 
▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀
He aquí un ejemplo del tipo de libros que realmente me gusta (tomen buena nota mis dadivosas amistades).
La ilustración de cubierta pertenece a una de la viñetas que integran La Ville (1925), de Frans Masereel (1889-1972), considerado como uno de los precursores de la Novela gráfica.
 
 
Frans Masereel, Autorretrato (c. 1925)
 
Como La Ciudad fue editada entre nosotros por Libros Nordica (2012, 120 pp. ISBN: 978-84-92683-89-5). Personalmente siempre he preferido Mon livre d’heures (1919) (Mi libro de horas, Libros Nordica, 208 pp. ISBN: 978-84-15717-25-6).

 

Vehemente recomendación del libros 'posteado' y, claro, los dos que acabo de referir.
Abajo los enlaces a la reseña de El País y video promocional.
 

Aquí los enlaces

EL DIBUJANTE DE LA LITERATURA SIN TEXTO. Frans Masereel: sin palabras , por Borja Hermoso / Paco Roca Madrid 1 ABR 2012


 

J.C.G.

No comments: