Saturday, June 14, 2014

Transversalidad de la ficción



Jean-Pierre Cléro
Essai sur les fictions
Hermann (coll."Les collections de la République des lettres"), Paris, 2014, 580 pp.
ISBN 9782705688622


Le présent essai part du constat que, avant d’être théorisée dans ses divers aspects et ses applications variées, la fiction a joué des rôles importants dans les sciences, les philosophies et les pratiques classiques. C’est à la fin du XVIIIe siècle que l’on cherche non plus seulement à utiliser, mais à comprendre son fonctionnement dans tous les secteurs où l’intelligence théorique et pratique est requise. À partir du XIXe siècle, on tient, avec la fiction, une notion dont la valeur de transfert, de transfusion, de transformation, de transvaluation, est générale et très forte: la position de servante et d’intermédiaire qu’on lui connaissait s’est renversée en position de maîtrise. L’auteur de cet Essai sur les fictions s’efforce de faire une pesée de la valeur heuristique et épistémologique de la fiction en divers domaines. Beaucoup plus indépendante du kantisme que ne l’avait été en son temps la recherche de H. Vaihinger, la présente enquête sillonne des terres que l’on a coutume de désigner par les mêmes mots de théorie, de morale, d’éthique, de droit, de politique, d’esthétique, avec les instruments nouveaux que les chercheurs ont pu forger depuis que la théorie des fictions a acquis quelque autonomie. Peut-être vaut-il mieux, en philosophie, des incertitudes de position que des rentes de situation


Jean-Pierre Cléro, agrégé de philosophie, est professeur des universités à Rouen (Université de Haute Normandie) ; il dirige, à Sciences-Po (Paris), le Centre Bentham. Parti d’une réflexion sur Hume, qui fut l’auteur de référence de sa thèse sur la philosophie des passions (publiée en 1985), le propos s’est évidemment étendu à de nombreux auteurs de la philosophie anglaise (Hobbes, Locke, Stuart Mill, Moore, Hare, Harsanyi) pour trouver graduellement son fil rouge dans la question des fictions.

No comments: