Wednesday, April 09, 2014

Derecho y Literatura, Francia. Revista Clio@Themis n°7. - mars 2014




n°7. - Droit et littérature: quels apports pour l’histoire du droit?
Mars 2014

Sommaire

Dossier

• Droit et littérature : quels apports pour l’histoire du droit ?

• Deux points de vue transatlantiques

 Rue d’Ulm: Comparative Judicial Stylistics

 The Judicial Imagination

Actualité de la Recherche

• Autour de L’écriture des juristes. Sur la question de l’action de l’écriture et du droit

Varia

• Le «droit de la race». Apprendre l’antisémitisme à la faculté de droit de Paris (1940-1944)
Sommaire et Résumé

Dossier

Droit et littérature:
quels apports pour l’histoire du droit ?

• JEAN-LOUIS HALPÉRIN - Introduction

1. Le mouvement désigné sous l’expression « Droit et Littérature » a ses origines aux États-Unis dès la première moitié du XXe siècle dans certains des travaux de Wigmore et de Cardozo. Avec le premier de ses auteurs a été initiée la recherche « Law in Literature » qui s’intéresse aux témoignages sur le droit contenus dans la littérature, notamment dans les romans. Avec le second de ces juristes, l’attention s’est portée sur les styles judiciaires et plus généralement sur les textes juridiques en tant que (...) >>Lire l'article (http://www.cliothemis.com/Introduction,69)

• CHRISTOPHE ARCHAN - Le poète-juge et son enseignement, dans l’Irlande médiévale

Note introductive [*] Résumé: Le poète de la société préchrétienne irlandaise n’a pas disparu avec le développement du christianisme. Depuis le Ve siècle il a en effet su s’adapter aux changements de la société et les traités de droit des VIIe-VIIIe siècles le situent dans les rangs de l’élite irlandaise. Il a ainsi dû renoncer aux éléments païens de son art et incarne désormais le mélange de la tradition vernaculaire et de la modernité chrétienne. Grand connaisseur de la grammaire latine et de nombreuses (...) >>Lire l'article (http://www.cliothemis.com/Le-poete-juge-et-son-enseignement)

• CHRISTIAN BIET - Le droit dans la littérature. La scène théâtrale du XVIIe siècle et la mise en scène du droit

Note introductive [*] RÉSUMÉ: Droit et littérature, droit et théâtre, c’est ce “et” qui constitue le sujet de cette recherche. Il n’y a pas si longtemps que la critique a cherché à lier deux disciplines a priori étrangères, le droit et la littérature, et si les traditions critiques situées de chacun de deux côtés de l’Atlantique ont d’abord adopté des points de vue et des méthodes différentes, elles se rapprochent considérablement ces dernières années. Après un court panorama conscaré à ces deux courants, cet (...) >>Lire l'article (http://www.cliothemis.com/Le-droit-dans-la-litterature-La)

• FRANÇOIS OST - Le théâtre de William Shakespeare, mine d’or pour les études de «droit et littérature» ; certes, mais en quel sens?

Résumé: Quel parti le courant « droit et littérature » peut-il tirer de l’analyse de l’œuvre théâtrale de Shakespeare ? A partir de deux exemples, Le marchand de Venise et Mesure pour mesure, l’auteur propose deux axes d’analyse : une perspective historico-juridique, et une perspective anthropoligico-sociale, les deux points de vue se fécondant réciproquement. Finalement l’auteur, s’inspirant de la critique kantienne de la Faculté de juger, dégage un troisième bénéfice de ces analyses littéraires : (...)
>>Lire l'article (http://www.cliothemis.com/Le-theatre-de-William-Shakespeare)

• FRANÇOISE MICHAUT - Le mouvement Droit et Littérature dans le développement d’une science du droit aux Etats-Unis

Résumé: Le réalisme juridique américain avait invité à développer une approche scientifique du droit. Certains de ses continuateurs se sont tournés vers les théories en matière d’interprétation des textes littéraires et des textes religieux pour comprendre l’interprétation juridique et constitutionnelle en particulier. Grey, Levinson, Cover, Fish, Dworkin, Minow et les déconstructionnistes inspirés par Derrida (Balkin et Leubsdorf, tout spécialement) ont fait de la composante Droit comme littérature du (...) >>Lire l'article (http://www.cliothemis.com/Le-mouvement-Droit-et-Litterature  )

Deux points de vue transatlantiques

• RICHARD HYLAND - The Judicial Imagination

1. On August 3, 1925, as he did on most mornings, James Greeley McGowin rose early. McGowin owned the W. T. Smith Lumber Co. in Chapman, Alabama. He liked to visit his mills before breakfast and encourage his employees, all of whom he knew by name. 2. On that morning, a large piece of timber waste was stuck against a post in the conveyor belt assembly in Mill No. 2. Joe Webb, then 58 years old and one of McGowin’s employees, was at work clearing the jam. Webb’s task was to climb up onto the (...) >>Lire l'article (http://www.cliothemis.com/The-Judicial-Imagination)

• RICHARD WEISBERG - Rue d’Ulm : Comparative Judicial Stylistics

1. What is the poethic method of reading law ? It claims that the form of a judicial opinion is indistinguishable from its substance. The structure, syntax, and word choice of the judge are not mere ornament ; they in fact comprise the decision. You cannot extract the judge’s manner of writing from the rule, or holding, of the decision, or if you do it is only at your peril. As Benjamin N Cardozo put it in his seminal 1925 essay called “Law and Literature” : Form is not something added to (...) >>Lire l'article (http://www.cliothemis.com/Rue-d-Ulm-Comparative-Judicial)
Actualité de la Recherche

• LAURENCE GIAVARINI - Autour de L’écriture des juristes. Sur la question de l’action de l’écriture et du droit

Résumé : Cet article entre dans le champ "Droit et littérature" à partir de la question de l’action, qui n’est ici ni la notion des sociologues, ni celle de la rhétorique. Réfléchir en termes d’action d’écriture ou d’action de l’écrit permet de déplacer les appartenances disciplinaires, comme le montrent plusieurs cas envisagés dans un ouvrage collectif consacré à L’écriture des juristes (Garnier, 2010). Ce "retour sur expérience" est ainsi l’occasion de poser plusieurs questions : comment le droit agit-il ? (...) >>Lire l'article (http://www.cliothemis.com/Autour-de-L-ecriture-des-juristes  )



Varia

• SILVIA FALCONIERI - Le «droit de la race». Apprendre l’antisémitisme à la faculté de droit de Paris (1940-1944)
Résumé: Dans la France de Vichy, la nouvelle condition juridique de juif, introduite par le Statut du 3 octobre 1940, dévient soudain objet d’étude de la part des spécialistes du droit et entre de manière impérieuse dans le monde de l’enseignement. De quelle manière s’articule le binôme race-droit dans les pratiques quotidiennes de l’enseignement au sein des facultés juridiques françaises ? Quel a été le rôle joué par la transmission du droit antisémite dans le processus d’accoutumance des spécialistes du (...) >>Lire l'article (http://www.cliothemis.com/Le-droit-de-la-race-Apprendre-l )



Fuente: Nomôdos : le blog d’actualité de l’histoire du droit de l’E-revue Clio@Themis. http://nomodos.blogspot.com.es/2014/04/cliothemis-n7-mars-2014-droit-et.html#more

No comments: