Monday, April 21, 2014

Con memoria optimista. 250 aniversario de 'Cándido'.



Les 250 ans de Candide. Lectures et relectures
Sous la direction de Nicholas Cronk & Nathalie Ferrand
Peeters Publishers, (Coll. "La République des lettres, 55), Louvain , 2014, 636 p.
ISBN : 9789042927070



Présentation de l'éditeur :

Après 250 ans, le Candide de Voltaire continue de nous faire rire et de nous faire penser. Dans ce recueil d’essais, une quarantaine de spécialistes, venus de nombreux pays du monde, collaborent pour présenter leurs points de vue sur ce chef-d’œuvre inépuisable et insaisissable. Ce «conte philosophique» entre en dialogue avec la philosophie de son temps; et en même temps ce roman fait la synthèse de tous les modèles romanesques connus. Mélangeant pastiche et parodie, Voltaire exhibe une ironie cinglante qui nous désarçonne encore aujourd’hui: l’humour voltairien laisse encore aujourd'hui son empreinte sur la satire contemporaine. Lu et relu, ce chef-d’œuvre voltairien, objet d’inlassables réécritures, a été adapté pour la scène comme pour le cinéma. Le roman de Voltaire a été traduit dans toutes les langues, et illustré dans tous les styles. Le voyage de Candide dans le monde est aussi extravagant que celui de son héros.


Table des matières

Préface de Paul LeClerc (New York Public Library)
Préambule

- Nathalie Ferrand (CNRS, Oxford) : Lire Candide
- Nicholas Cronk (Oxford, Fondation Voltaire) : Editer Candide


Candide, roman philosophique ?

- Christophe Paillard (Ferney-Voltaire), « Il faut imaginer Candide barbu – Que signifie : ‘Il faut cultiver notre jardin’ ? Le moment de Candide dans l’évolution de la philosophie de Voltaire »
- Colas Duflo (Université de Picardie, Amiens), « Candide, roman antiphilosophique »
- Rodrigo Brandão (Université Fédérale du Paraná, Brésil), « Candide et la dispute entre Bayle et Leibniz sur le problème du mal »
- Véronique Le Ru (Université de Reims), « La raison suffit-elle à Candide ? »
- Ourida Mostefai (Boston College), « Postures du maître et du disciple : Candide et le dialogue entre Voltaire et Rousseau »
- Abderhaman Messaudi (Université Paris VIII), « Candide chez les philosophes »

Candide devant la critique

- Nicholas Cronk (Université d’Oxford), « Candide, une encyclopédie du roman »
- Philip Stewart (Duke University, Durham), « Frédéric Deloffre et la 'genèse' de Candide »
- Gianni Iotti (Université de Pise, Italie), « L’ordinaire et l’extraordinaire dans Candide »
- Michèle Bokoza Kahan (Université de Tel Aviv), « La théorie des genres dans le meilleur des mondes »
- Jack Iverson (Whitman College), « Le lecteur dans Candide »
- Jean-Paul Sermain (Université Paris-Sorbonne nouvelle), « A Tale told by an Idiot ? Candide ! »
Réceptions, traductions

- Sylvain Menant (Université de Paris-Sorbonne), « Voltaire lecteur de Candide »
- Françoise Weil, « Les éditions françaises de Candide datées de 1759 »
- Laura Mackie (Université de Leeds), « A wicked book to be sure, but infinitely clever » : Candide et ses lectrices dans la Grande-Bretagne du XVIIIe siècle »
- Lorenzo Bianchi (Université de Naples, Italie), « Candide en Italie : traductions, diffusion et influence »
- Kees van Strien (Oegstgeest, Pays-Pays), « Candide chez les Bataves. Réception et traduction de Candide en Hollande »
- Tristan Coignard (Université de Bordeaux), « Quand Candide devient journaliste : les Faustin allemands ou le cheminement d'un modèle littéraire vers l'écriture périodique »
- Andrew Kahn (Université d’Oxford), « Candide: problèmes de réception dans la Russie des Lumières »
- Fabrice Chassot (Université Paris IV), « ‘La griffe du lion’: Flaubert, lecteur de Candide »
- Laetitia Perret (Université de Poitiers), « Candide au Lycée aux XIXe et XXe siècles : de la minoration à la consécration »
- Adrienne Mason (Université de Bristol), « Candide au Royaume des éditions Penguin : ou l’illusion de l’équivalence »

Suites, réécritures, parallèles

- Christiane Mervaud (Université de Rouen), « Dans le sillage de Candide au XVIIIe siècle : Suites, imitations, variations »
- Edouard Langille (St. Francis Xavier University, Canada), « La Place, Monbron et la genèse de Candide »
- Gianni Goggi (Université de Pise) « L’entrée dans l’Eldorado: l’intertexte de Candide »
- Marie-Hélène Cotoni (Université de Nice), « Candide, une illustration burlesque du Précis de l’Ecclésiaste ? »
- Jonathan Mallinson (Université d’Oxford), « Dialogues de la mémoire et de l’imagination: Candide et les Mémoires pour servir à l’histoire de la vie de M. de Voltaire »
- Alexis Tadié (Université Paris IV), « Candide et Rasselas : deux philosophies du style »
- Françoise Tilkin (Université de Liège, Belgique), «Le Candide anglois : un cas complexe de ‘palimpseste’»
- Didier Gambert (Université de Poitiers), « Le Compère Mathieu, Candide: la Lettre et l'Esprit »
- Gérard Lahouati (Université de Pau), « Au carnaval des Lumières. Henri-Joseph Dulaurens et Candide »
- Shelly Charles (CNRS, Paris), « Le Voltaire des sans-culottes » : lectures de Candide dans l’œuvre de Pigault-Lebrun »
- Françoise Gevrey (Université de Reims), « L’héritage de Candide chez Sylvain Maréchal »
- Maurice Levy (Université de Toulouse), « Candide chez les Sans-Culottes »
- Guillaume Métayer (CNRS), « De Candide aux Fantaisies d’un réaliste de Josef Popper Lynkeus, ou Voltaire et les machines du rêve »
Adaptations, actualisations

- Michel Delon (Université Paris IV-Sorbonne), « Candide dans l’Europe d’après-guerre : Norbert Carbonnaux et Leonardo Sciascia »
- Marie-Pierre Rootering (Düsseldorf, Allemagne), « Candide censuré au théâtre au XIXe siècle »
- Christophe Cave (Université de Grenoble), « Candide représenté au théâtre : Loichemol-Laplace (2009), Vautel (1923), Pilette (1861) »
- Nikolai Kopanev (Bibliothèque nationale de Russie, Saint-Pétersbourg), « Vratar : le Candide soviétique »
- Siofra Pierse (Université de Dublin), « La vitesse vitale du tigre celtique? Candide sur scène dans l’Irlande du XXIe siècle »

Illustrations

- David Adams (Université de Manchester), « L’illustration de Candide dans les Romans et Contes de M. de Voltaire (1778) »
- Christina Ionescu (Sackville University, Canada), « Candide à New York : éditions américaines de l’entre-deux-guerres »
- Eric Gatefin, « Candide vu par Joann Sfar : illustration, commentaire et caricature d’un ‘texte sacré’ »

En forme d’épilogue

- Alain Viala (Université d’Oxford), « Le jardin désenchanté »
- Appendice Nicholas Cronk, « Les imitations littéraires de Candide »



▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄


ESTE ES EL PRECIO DE COMER AZUCAR EN EUROPA
Gravure de Pierre Charles Baquoy d'après un dessin de Jean-Michel Moreau le Jeune

No comments: