Tuesday, March 18, 2014

La Novela del matrimonio, s. XVIII. Derecho y Literatura. Francia


Le Mariage et La Loi dans La fiction narrative avant 1800
Actes du XXIe colloque de la Sator Université Denis-Diderot Paris 7 - 27-30 juin, 2007
Francoise Lavocat (Ed.)
Peeters Publishers (La République des Lettres, 53), Louvain, 2014, iv+765 pp.
ISBN: 978-90-429-2675-2



«Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants». Le mariage est, par excellence, la conclusion obligée des contes de fées, des romans sentimentaux et des films hollywoodiens. Mais qu’en est-il dans d’autres genres, ou lorsque le mariage intervient au début de la nouvelle ou au cœur du roman? Est-il alors condamné, de façon également stéréotypée, à être défait? S’il est vrai que les «toutes les familles heureuses se ressemblent», comme l’écrit Tolstoï au début d’Anna Karénine, le bonheur matrimonial semble incompatible avec l’intérêt romanesque. Tel est le moindre paradoxe du mariage comme topos, heureux ou malheureux selon sa place dans le récit.
La production narrative européenne, du moyen-âge à la fin du dix-huitième siècle, offre un éventail extrêmement riche et diversifié de situations récurrentes (en d’autres termes de topoï) concernant le mariage. Or, dans la même période, le mariage est une institution et un sacrement en débat. A partir du seizième siècle, de nouvelles lois, l’affirmation des droits de la subjectivité et des individus, en particulier des femmes, les guerres civiles et religieuses, la découverte d’autres peuples et de coutumes étrangères éveillent la réflexion et nourrissent les controverses. Comment s’articulent alors l’ordre du récit, les normes internes et externes à la fiction, et la perception du mariage comme problème?
C’est une certaine conception du pouvoir des fictions, en particulier dans leur rapport à la loi, qui est en jeu dans cette interaction complexe. Les études ici réunies envisagent les fictions comme des expériences de pensée permettant la conciliation, la compensation, le déplacement ou la déconstruction de conflits réels. C’est tantôt la valeur subversive des fictions, tantôt leur visée éducative et morale, ou leur vertu consolatrice qui est soulignée. L’expérience que nous faisons de mondes possibles plus ou moins désirables interroge et améliore peut-être, en effet, notre façon d’être au monde. Sans doute est-ce là une des raisons du retour du stéréotype, de sa contestation et de sa restauration constantes.

Table des Matières

FRANCOISE LAVOCAT
Avant-propos



PREMIERE PARTIE
LE MARIAGE ET LA LOI
EXPERIMENTATIONS ET COMPENSATIONS PAR LA FICTION


- ANNA BELLAVITIS
Ecrire l’histoire du mariage a l’epoque moderne


I. Une institution en mutation au miroir de la fiction


- CHRISTIAN BIET
Droit du mariage et litterature au XVIIe siecle. Indissolubilite
du mariage et necessite fictionnelle de la dissolution du couple

- FRANCOISE DENIS
Visa pour le mariage: les peres et les filles

- MAX VERNET
Theorie et pratique du mariage par parole de presents: quelques
exemples dans les Euenemens singuliers de Jean-Pierre Camus

- GUIOMAR HAUTCOEUR
Cervantes et la topique du mariage: entre tradition et renouvellement

- GABRIELE VICKERMANN-RIBEMONT
‘Dieu soit beni qui veut que je vous aime’: mariage, egalite et
droit canonique chez Marivaux

- ANNE DENEYS-TUNNEY
La triade de l’amour, de la loi et du mariage dans Julie ou
La Nouvelle Héloïse de Jean-Jacques Rousseau.

- GENEVIEVE LAFRANCE
Le mariage en cadeau. Representation de la dot dans les romans
de la Revolution.


II. Mariages des autres, mariages avec l’autre


- CHANTAL LIAROUTZOS
Le mariage au risque du voyage

- EMILIE PICHEROT
Le mariage mixte dans les romances fronterizos: un ideal de
convivencia possible

- FRANK GREINER
L’alliance des contraires: les unions interconfessionnelles dans
quelques romans du temps de l’edit de Nantes

- MELANIE SAG
Le topos du mariage a l’epreuve d’un point de vue protestant.
Mariage et experimentation romanesque dans Le Ravissement
de Clarinde de Nicolas Des Escuteaux

- CAROLE BOIDIN
Statut et fonctions du mariage dans les Mille et Une Nuits de Galland 225

- BEATRIJS VANACKER
Epouser un etranger: enjeux argumentatifs du mariage francoanglais
dans quelques ‘histoires anglaises’

- CATHERINE GALLOUET
Mariage, legitimites et differences, du roman aux chroniques sur
Haiti


III. Jeux, utopies, féeries


- VERONIQUE GELY
Psyche et Griselidis: deux paradigmes du mariage inegal (Apulee,
Boccace et La Fontaine) .

- FRANCOISE LAVOCAT
Le mariage par hasard

- MARIE-FRANCOISE BOSQUET
Le mariage, des utopies feeriques aux utopies romanesques: variations
du topos

- MARTINE JACQUES
Espaces complexes du mariage dans La Belle et la Bête au
XVIIIe siecle


DEUXIEME PARTIE
LE REFUS DU MARIAGE
SUBVERSIONS DES NORMES SOCIALES ET ROMANESQUES


I. Contestations et évitements du mariage


- MADELEINE JEAY
Choisir l’epoux divin. Mariages mystiques aux XIIIe-XVe siecles 335

- PIERRE LEVRON
Le mariage et ses crises, ou la melancolie matrimoniale

- MARTA TEIXEIRA ANACLETO
Les enjeux de l’artifice dans les fables poetiques: mariage et
absence de mariage dans la fiction pastorale

- HELENE MICHON
Le mariage a l’epreuve du roman

- CLAIRE CARLIN
Les chagrins du mariage: reflexions sur une categorie de topos
au XVIIe siecle


II. Mariage et libertinage

- BENOIT TANE
Clarissa, heroine de roman? Le refus du mariage comme gageure
romanesque

- STEPHANE LOJKINE
Entre scandale et leurre: la representation du mariage dans Paméla
de Richardson

- LAURENCE RAULINE
L’ecriture personnelle libertine et la mise en cause du mariage:
le desir face a la norme

- DIDIER COSTE
Les noces de Casanova


TROISIEME PARTIE
POETIQUE DU TOPOS
MARQUEUR GENERIQUE ET RENOUVELLEMENT DES FORMES

- FLORENCE FERRAN
Mariages a la campagne, mariages a la ville: Greuze, Diderot et
une opposition topique en gravure, peinture et litterature avant 1800


I. Le roman comme encyclopédie du mariage


- JEAN-PIERRE DUBOST
Le mariage escamote: le roman grec comme laboratoire de
la topique romanesque

- ANNA LOBA
Le bon usage du roman dans la vie d’un couple

- EGLAL HENEIN
Quand les my(r)thes funestes renaissent

MATHILDE THOREL
‘L’honnete et pudique amour concilie par pure et sincere vertu’:
la mise a l’epreuve d’une configuration topique

- MARIANNE CLOSSON
Les romans de Louis Moreau, sieur du Bail: une encyclopedie
romanesque du mariage dans la premiere moitie du XVIIe siecle

- YEN-MAI TRAN-GERVAT
Le roman comique et le mariage: l’alliance du romanesque et
du realisme chez Scarron et Fielding

- ISABELLE TRIVISANI-MOREAU
Mariages par A, par C et par P. Reflexions et narrations autour
du mariage dans La Prétieuse de l’abbe de Pure

- DOMINIQUE ORSINI
Du topos au topos au carre et a son effacement: le mariage,
marqueur de l’evolution du roman-memoires

- THOMAS STAUDER
La topique de la preparation du mariage dans La Vie de Marianne
et Le Paysan parvenu de Marivaux
- MONIQUE MOSER-VERREY
Voyage et mariage selon Isabelle de Charriere et Therese Huber


II. Le conflit des passions, de l’ordre familial et social,
de la politique et de l’histoire: la ruine du mariage
dans la nouvelle
- BENEDICTE BOUDOU
Le mariage clandestin: lecture comparee de l’histoire de Violente
et Didaco chez Bandello et Boaistuau

- ANNE E. DUGGAN
L’adultere dans l’histoire tragique

- JOSE REYES DE LA ROSA
Hymen funeste dans le recit tragique baroque en France et
en Espagne

- CHRISTINA ZONZA
Le mariage et l’histoire dans les nouvelles historiques et galantes

- NATHALIE GRANDE
Le roman du mariage selon les romancieres du XVIIe siecle

- CAMILLE ESMEIN-SARRAZIN
Mariages d’amour et mariages contraints: realisme et romanesque
dans les nouvelles du Mercure galant

- HELENE CUSSAC
L’avenir du mariage a l’epreuve de la morale et de la justice
des peres dans quelques histoires des Illustres françaises de
Robert Challe

- MICHEL FOURNIER
Mariage de raison: politique de passions. Les enjeux du mariage
dans Dom Carlos de Saint-Real


INDEX



No comments: