Monday, February 24, 2014

Crimen de Guerra y responsabilidades colectivas



Karine Wurtz
Crimes de guerre. L'apport des théories morales de la responsabilité
Classiques Garnier (coll. "Politiques"), Paris, 2014, 322 pp.
ISBN: 9782812417986


À qui attribuer un crime de guerre? Comment prendre en considération le fait que la guerre peut être traumatisante pour les soldats sans pour autant excuser les actes commis? Cet ouvrage, d'inspiration autant analytique que continentale, cherche à comprendre les enjeux des responsabilités pour crime de guerre.
Who is responsible for war crimes? How can we take into the consideration the fact that war can be traumatising for soldiers without excusing the crimes committed? This work, inspired as much by the analytic tradition as by the continental, seeks to understand just what is at stake in designating responsibility for war crimes


INTRODUCTION

PREMIÈRE PARTIE

Entrée en guerre et participation à la guerre
Des responsabilités partagées?
Des différents types de risques
qui pèsent sur la responsabilité du soldat
Responsabilité du soldat pour sa participation
Bilan

JUGEMENT MORAL PORTE SUR LA GUERRE

La compréhension des responsabilités partagées entre ceux
qui la font et ceux qui la décident est-elle modifiée ?
Le jugement moral porté sur la guerre
Jugement moral sur la guerre et théorie de la guerre juste.
Exposition
Le jugement moral modifie-t-il l’extension
relative de la catégorie des crimes de guerre ?
Dépasser l’alternative entre utilitarisme
et déontologisme
Responsabilité du soldat.
La valeur de ses actes est-elle modifiée
par ces jugements moraux ?
Bilan

DEUXIÈME PARTIE

L’apport de la perspective collective
Penser les responsabilités impliquées
par la commission de certains crimes
La responsabilité du génocidaire.
Entre responsabilité individuelle
et responsabilité collective
Les responsabilités pour crime de guerre
doivent-elle être conçues
sur un modèle similaire ?

LE CRIME DE GUERRE IMPLIQUE-T-IL
UNE DIMENSION COLLECTIVE PERTINENTE
DANS L’ETABLISSEMENT DES RESPONSABILITES ?

Prise en compte de la dimension collective.
La notion de crime de guerre introduit une tension
La guerre implique-t-elle
nécessairement des collectifs?
Qu’est- ce qu’un acte « collectif »?
Comment comprendre la dimension collective
impliquée par la guerre ?
Bilan

THEORIES MORALES DE LA RESPONSABILITE COLLECTIVE

Y a-t-il un sens à parler de « responsabilité collective »?
Principale controverse
Deuxième difficulté :
la structure de la responsabilité collective
Responsabilité collective et responsabilités individuelles
des membres du groupe
Bilan

L’APPORT DES THEORIES MORALES
DE LA RESPONSABILITE COLLECTIVE

Un nouvel éclairage à la question
des responsabilités liées aux crimes de guerre?
Responsabilité d’un collectif impliqué
dans la commission d’un crime de guerre
Responsabilités impliquées
par la signification des crimes
Bilan

TROISIÈME PARTIE

PEUT-ON FONDER UNE RESPONSABILITE
POUR NE PAS ETRE INTERVENU ?

Les conditions de l’intervention
Pouvons-nous fonder un devoir d’intervention?
Admettre un devoir d’intervention,
c’est nier un droit de ne pas intervenir
Pouvons-nous admettre une responsabilité
pour n’être pas intervenu ?

LES ACTES A DOUBLE EFFET EN CONTEXTE DE CONFLIT ARME

Enjeux de la doctrine du double effet
Responsabilité et acte à double effet
Bilan

L’APPORT DE LA DISTINCTION ENTRE « TUER » ET « LAISSER MOURIR » POUR
PENSER L’IMPUTABILITE DE DEUX CAS LIMITES

Non-intervention et situations de « double effet »
Débats autour de la distinction morale
entre « tuer » et « laisser mourir »
Application de la distinction aux cas limites
Évaluation des débats
Bilan

QUATRIÈME PARTIE

LES THEORIES MORALES DE LA SANCTION

Les théories dites « rétributives » de la peine
Les théories dites « conséquentialistes» de la peine
La peine comme réconciliation
Bilan

L’APPORT DES THEORIES MORALES DE LA SANCTION

Les théories de la sanction sont-elles valides
dans le cas des crimes de guerre?
Le paradigme de l’impunité
Pour qui ou pour quoi écarter l’option
de l’impunité?
Bilan

CONCLUSION

Difficultés propres aux crimes de guerre
Repenser les schèmes classiques de l’imputation
Fractures entre responsabilité et imputabilité
Risques de récupération politique

BIBLIOGRAPHIE

INDEX DES AUTEURS

No comments: