Tuesday, March 19, 2013

Ecole des hautes Etudes en Sciences sociales (Paris): Séminaire "Lectures Juridiques de la littérature: L. Sacher-Masoch"



Ecole des hautes Etudes en Sciences sociales
Séminaire



Lectures Juridiques de la littérature
Léopold Sacher-Masoch

Paris
2013



Olivier Cayla, directeur d'études à l'EHESS
Rainer Maria Kiesow, directeur d'études à l'EHESS

Jeudi de 9 h à 11 h (salle 3, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 21 mars au 13 juin 2013

Présentation
Le contrat, la propriété, l'amour, la douleur : quelles sont leurs limites ? À moins qu’il n’en faille point ? La société et son droit, que doivent-ils permettre ? LSM (1836-1895) et son œuvre, ainsi que sa postérité dans les arrêts des Cours de justice européennes, ou encore dans la théorie contractuelle de Gilles Deleuze, formeront notamment la matière de ce séminaire qui se consacrera, pendant plusieurs années, à une série de lectures, par des juristes, de textes littéraires majeurs ou mineurs.


Contact
rainermariakiesow@gmail.com, cayla@ehess.fr

Fuente: http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2012/ue/824/

▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄



Biographie

De Sacher-Masoch, qu’a-t-on retenu ? Un nom commun, forgé sur un nom propre, le masochisme, afin d’exprimer une perversion sexuelle - le psychiatre Richard von Krafft-Ebing, s’inspirant de l’oeuvre de Sacher-Masoch, crée le terme de masochisme (Psychopathia Sexualis, publié en 1886), bien que l’auteur s’oppose à cette mise à l’écart.
Ecrivain et journaliste autrichien, le chevalier Léopold von Sacher-Masoch est né le 27 janvier 1836 à Lemberg en Galicie, dans une province polonaise annexée par l’Autriche. Son père, Leopold Sacher, descend d’une famille allemande de Bohême et sa mère, Caroline von Masoch, est slave.
En 1856, après des études de Droit, de Philosophie, il enseigne l’Histoire à l’université de Graz, rédige un ouvrage historique L’insurrection de Gand sous l’empereur Charles Quint et se lance dans une carrière littéraire. Il publie son premier roman en 1858 : Une histoire galicienne, puis, en 1863, L’Emissaire et remporte un vif succès avec son roman La femme séparée en 1869.
En 1869, il fait la connaissance de Fanny Pistor dont il s'engage à exécuter tous les ordres et désirs pendant six mois. L'année suivante, ils partent en Italie pour mettre en pratique cet engagement. Mais Léopold rentre seul en Autriche et écrit la version définitive de son chef-d'œuvre La Vénus à la fourrure ; il en avait déjà rédigé une première version au début de sa liaison avec madame Kottowitz.
Romans, contes et nouvelles se succèdent. Sacher-Masoch devient rapidement célèbre dans toute l’Europe, notamment en France où il est largement traduit à partir de 1874 : Hachette, Calmann-Lévy publient les trois recueils du Legs de Caïn, contenant notamment Don Juan de Kolomea et La justice des paysans, puis les Contes galiciens, Les Prussiens d’aujourd’hui, L’ennemi des femmes, Contes juifs et petits-russiens…
En 1886, il reçoit la Légion d’honneur et meurt le 9 mars 1895 à Lindheim, près de Francfort-sur-le-Main, en Allemagne.
À sa mort, son œuvre, composée de romans historiques et de genre, de contes nationaux et folkloriques, ainsi que de nouvelles, tombe dans l’oubli ; considérée comme dégénérée, elle sera condamnée sous l’Allemagne nazie.
Il faut attendre les années soixante et la fameuse préface de Gilles Deleuze accompagnant la publication de la Vénus à la fourrure pour que l’on reparle de cet écrivain en marge.

Fuente: www.arcadi.fr

No comments: