Saturday, January 26, 2013

DROIT ET CINÉMA. Sobre infancia y jóvenes


Agnès de Luget & Magalie Flores-Lonjou (eds.)
L'enfant, le droit et le cinéma
Préface d’ André Giudicelli
Presses Universitaires de Rennes (Collection L'univers des normes), 2012, 270 pp.
ISBN : 978-2-7535-1836-0


L'enfant, être par définition innocent et fragile, fascine tant le monde littéraire et cinématographique que l'univers juridique. Nos recherches tendent dès lors, à concentrer le regard sur l'apport mutuel du cinéma et du droit à la thématique de l'enfant. L'enfant, promesse d'avenir, adulte en devenir, suscite une protection adaptée à ses caractéristiques intrinsèques. L'image de l'enfant a alors souvent laissé place, dans les consciences collectives, à une représentation iconique et sacrée de l'enfant.
Toutefois, le 7e art a su dépasser cette représentation sage et innocente d'un être vulnérable. Derrière les traits angéliques d'adorables bambins, se profilent aussi des êtres maléfiques et pervers envers lesquels la société a un devoir de protection. En cela, le cinéma se veut également le témoin d'une société en souffrance, impuissante au regard d'enfants qui par nature appelaient sa protection.
De fait, le cinéma, en portant la figure, puis la parole de l'enfant à l'écran, ancre la place du mineur au coeur de nos sociétés. Les nombreux paradoxes qui entourent l'enfant dessinent un statut de l'enfant qui se révèle à travers les filmographies, françaises et étrangères. Si le cinéma ne peut confirmer l'existence d'un profil universel de l'enfant tant les spécificités nationales demeurent prégnantes, il n'en demeure pas moins qu'à l'instar du droit, le 7e art met en relief la dualité du statut juridique de l'enfant et le déplacement du curseur de l'enfant à protéger vers l'adulte en devenir, titulaire de droits propres.
L'ouvrage augure ainsi d'une richesse thématique et d'une variété d'oeuvres étudiées qui décryptent l'enfant dans tous ses états.


Sommaire

L'ENFANT, LE DROIT ET LE CINÉMA : TROIS APPROCHES COMPLEMENTAIRES


Sommes-nous en présence d'un enfant universel en droit et au cinéma ?, Magalie-Flores-Lonjou et Agnès de Luget
Cinéma et école : petit flash back historique, Jean-Marie Tixier
L'enfant star, Jean Tulard

L'ENFANT : DE L'ECRIT A LA PELLICULE

Réflexion sur la culpabilité de l'enfant à l'écrit et à l'écran, Richard Vidaud
Mickybo and Me de Terry Loane : une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre Mojo Mickybo d'Owen McCafferty, Brigitte Bastiat et Franck Healy
La dé-construction identitaire et sociale ou l'enfant dans les films de science-fiction de Spielberg, Danièle André
Une approche du western : les fondations sous le regard politique de l'enfant, Xavier Daverat

LE CINEMA ET LA PAROLE DE L'ENFANT

Les enfants de Louis Malle ou l'enfant chez Louis Malle, Françoise Thibaut
De la mise en récit d'un crime à sa mise en scène : l'affaire Pierre Rivière, Lionel Miniato
Dialogues et silences d'adolescents sous main de justice (Des 400 Coups à La vie de Jésus), Laurence Bellon
La justice et les mineurs à travers les images de prison au cinéma, Barbara Villez
De l'enfant des favelas au mineur délinquant : l'enfance marginalisée dans le cinéma brésilien, Rémy Lucas

LE CINEMA REVELATEUR D'UN STATUT JURIDIQUE DE L'ENFANT

La figure de l'instituteur au cinéma : la mise en scène de la pédagogie, Gauthier Jurgensen
La Chine est encore loin, Jean-Marie Tixier
La figure de l'orphelin, à partir de Versailles de Pierre Schoeller, Carole Desbarats
Holy Hola, Une vie toute neuve : Deux films sur l'adoption internationale, ou les tribulations du droit à la recherche du bonheur, Serge Sur

Conclusion, Emmanuel Aubin et Jean-Marie Tixier

 
Magalie Flores-Lonjou et Agnès de Luget sont maîtres de conférences en droit public à l'université de La Rochelle, Centre de recherche en sciences de gestion La Rochelle - Management, Organisation et Sociétés (CEREGE LR-MOS).



▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄

Es oportuno recordar el origen de esta publicación, que remonta al Programme des IIIèmes rencontres Droit et cinéma : regards croisés consacrées à l'enfant, le droit et le cinéma (La Rochelle, 3 et 4 juillet 2010).

Aquél, algo más amplio que lo finalmente recopilado ahora, fue el siguiente:

"L’ENFANT, LE DROIT ET CINÉMA"
La Rochelle, les 3 et 4 juillet 2010
Les débats se tiendront à l’Université de La Rochelle
Pôle Communication, Multimédia et Réseaux
44 Avenue Albert Einstein

SAMEDI 3 JUILLET 2010

10h15 : accueil des participants
10h45 : allocutions de bienvenue
- Monsieur Maxime Bono, député maire de La Rochelle
- Madame Hélène de Fontainieu, présidente de l’association du Festival International du Film de La Rochelle
- Madame Catherine Benguigui, vice-présidente à la culture et à la vie sportive et associative de l'Université
de La Rochelle
- Monsieur le doyen André Giudicelli, professeur de droit privé à l'Université de La Rochelle

11H15 : Sous la présidence de Monsieur le doyen André Giudicelli, professeur de droit privé à l'Université de La Rochelle
- Exposé préliminaire : Sommes-nous en présence d’un enfant universel en droit et au cinéma ? par Mesdames Agnès de Luget et Magalie Flores-Lonjou, maîtres de conférences en droit public à l'Université de La Rochelle
- L’enfant-star par Monsieur Jean Tulard, Membre de l’Institut
- Discussion

I - L’ENFANT : DE L’ECRIT A LA PELLICULE

14H : Sous la présidence de Madame Eve Lamendour, maître de conférences en gestion à l’université de La Rochelle
- L’adaptation cinématographique d’un matériau littéraire : De la culpabilité de l'enfant par Monsieur Richard Vidaud, professeur d'anglais en première supérieure au lycée G. Guist'hau de Nantes
- La figure de l'orphelin dans Versailles de Pierre Schoeller (France, 2008) par Madame Carole Desbarats, ancienne directrice des études à la FEMIS, coordonnatrice du groupe de réflexion "Enfants de cinéma", collaboratrice à la revue Esprit
- Une approche du western : Les Fondations sous le regard politique de l’enfant par Monsieur Xavier Daverat, professeur de droit privé à l’université Montesquieu Bordeaux IV
- Discussion

17h30 : Film The damned rain (Gabhricha Paus) de Satish Manwar (Inde, 2008) ( Dragon 1 )

DIMANCHE 4 JUILLET 2010

II - LE CINEMA ET LA PAROLE DE L’ENFANT

9h45 : Sous la présidence de Monsieur Jean-Michel Frodon, critique, journaliste, écrivain, chroniqueur sur slate.fr, ancien journaliste au Monde et rédacteur en chef des Cahiers du cinéma
- La parole impossible : Histoire d'un parricide : l'affaire Pierre Rivière au cinéma par Monsieur Lionel Miniato, maître de conférences en droit privé à l’Université de Toulouse
- La parole recomposée : Le regard de Louis Malle sur l'enfance par Madame Françoise Thibaut, professeur des universités, correspondant de l’Institut
- La parole de l'adolescent dans le cabinet du juge des enfants: Paroles et silences d'adolescents en justice. Des 400 coups à la Vie de Jésus par Madame Laurence Bellon, vice-président du Tribunal pour enfants, Tribunal de Grande Instance de Lille, ancien maître de conférences à l'Ecole Nationale de la Magistrature
- Discussion

III - LE CINEMA REVELATEUR DU STATUT JURIDIQUE DE L’ENFANT

13h30 : Sous la présidence de Monsieur Alain Bergala, maître de conférences à l'Université Sorbonne nouvelle Paris III, enseignant à la FEMIS, critique de cinéma, essayiste, scénariste, réalisateur et ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma
- La protection de l’enfant : Mendicité et esprit d'entreprise. Retour sur la controverse de Slumdog Millionnaire de Danny Boyle (Etats-Unis / Grande-Bretagne, 2008) par Madame Eve Lamendour, maître de conférences en gestion à l’université de La Rochelle
- L’instruction de l’enfant : la figure de l’instituteur au cinéma par Monsieur Gauthier Jurgensen, membre de la commission de classification des oeuvres cinématographiques et chroniqueur cinéma sur Canal Académie
- L’adoption internationale par Monsieur Serge Sur, professeur de droit public à l’université Paris II
- Discussion

16h30 : Sous la présidence de Madame Françoise Thibaut, professeur des universités, correspondant de l’Institut

- Rapport de synthèse par Jean-Marie Tixier, maître de conférences en littérature et cinéma à l’université Montesquieu Bordeaux IV et Emmanuel Aubin, maître de conférences en droit public à l’université de Poitiers
20h : Film Miel (Bal) de Semih Kaplanoglu (Allemagne / Turquie, 2010) Ours d'or 2010 du Festival de Berlin ( Dragon 5 )

Recupero la información en el archivo del excelente Le Blog Droit et Cinéma, vendredi 25 juin 2010:

J.C.G.

No comments: