Wednesday, August 08, 2012

Cuerpo de mujer y Justicia



Frédéric CHAUVAUD, Gilles MALANDAIN (dir.)
Impossibles victimes, impossibles coupables. Les femmes devant la justice (XIXe-XXe siècles)
Presses Universitaires de Rennes (Collection : Histoire; série Justice et Déviance), Rennes, 2009, 315 pp.
ISBN : 978-2-7535-0886-6


Présentation de l'éditeur
Les femmes représentent moins de 15 % de l'ensemble des individus jugés au XIXe et au XXe siècle. Elles sont globalement moins sanctionnées. Dans les " canards sanglants " du début du XIXe siècle, puis dans la presse populaire, la criminalité féminine est liée au sexe : femmes avorteuses et avortées, femmes infanticides, femmes prostituées, femmes adultères, femmes auteurs ou victimes d'un crime passionnel. De leur côté, la criminologie naissante et les discours savants ne disent guère autre chose et proposent une lecture proche du " sens conmun," : la déviance et la criminalité féminine relèvent de l'intime et de la " nature des femmes ". L'activité des juridictions répressives, du tribunal de simple police à la cour d'assises, peut donner l'impression d'aller dans le même sens. Cet ouvrage se propose toutefois de mettre en évidence une déviance féminine plus diversifiée et délaissée par la recherche, évoquant le vol, l'escroquerie ou la sédition politique autant que les crimes de moeurs. La petite délinquance, souvent oubliée, côtoie les gestes les plus spectaculaires et plus connus. Surtout, l'accent est mis ici sur l'ambivalence des femmes, à la fois victimes et coupables ou coupables et victimes, devant la justice comme devant le jugement plus large de leurs contemporains ou de la postérité - pour les plus célèbres des " héroïnes de cour d'assises ". À travers des études qui se concentrent soit sur le processus judiciaire lui-même, soit sur sa médiatisation, ressort l'embarras que suscitent les femmes victimes ou déviantes, dans une période où la domination masculine pèse lourdement. Entre " éternelles coupables " et " éternelles victimes ", les femmes en justice n'ont pas fini d'interroger les normes sociales et les pratiques répressives.

Indice
- Introduction / Frédéric CHAUVAUD et Gilles MALANDAIN

Première partie. Impossibles victimes:
- Dénoncer et dire la souillure: les femmes victimes d'attentats à la pudeur devant la cour d'assises du Var au XIXe siècle / Céline REGNARD-DROUOT
- Empoisonneuses malgré elles: les femmes victimes de la rumeur / Céline BERTRAND
- Les mauvaises victimes dans la 'Gazette des tribunaux' (1886-1914) / Anne DUREPAIRE
- La femme victime et criminelle dans l'oeuvre de Forain et de Huysmans ou la fatalité de la condition féminine (fin XIXe siècle-début XXe siècle) / Solange VERNOIS
- Les prostituées à l'hôpital: prisonnières ou malades? / Claire BARILLÉ et Sandie SERVAIS
- Progrès et limites d'une victimisation des prostitués sous la IIIe République: le cas marseillais / Laurence MONTEL

Deuxième partie. Les incertitudes de la responsabilité:
- L'irresponsabilité pénale féminine et la figure de la femme folle / Laurence GUIGNARD
- L'«émeute en jupon» des découpeuses de Châles (Paris, 1831): Femmes victimes ou femmes déviantes? / François JARRIGE
- Ambiguë criminalité: le traitement judiciaire des femmes de la Commune ou le retour à l'ordre sexuel et politique / Quentin DELUERMOZ
- La mauvaise mère à la campagne au XIXe siècle (l'exemple de la Charente-Inférieure) / Caroline CAMPODARVE-PUENTE
- Les monstres passionnels. Les femmes et l'inceste dans la France du XIXe siècle (1791-1898) / Fabienne GIULIANI
- Approche interculturelle de la criminalité en série: le cas des soeurs Raya et Sekina (Alexandrie 1919-1920) / Amal HACHET

Troisième partie. Femmes déviantes et figures héroïques:
- Charlotte Corday: la construction d'une victime de l'histoire (fin du XIXe siècle-début du XXe siècle) / Guillaume MAZEAU
- À propos de la violence politique féminine sous la Troisième République / Fanny BUGNON
- «Les millions et les picaillons» de la «Grande Thérèse» (1878-1903) / Frédéric CHAUVAUD
- Criminelle mais non déviante, Madame Caillaux / Jérôme GRÉVY
- Mata Hari: une femme nue devant la justice militaire / Éric KOCHER-MARBOEUF
- Une «virago» de la finance devant la justice: l'affaire Marthe Hanau / François DUBASQUE
- L'expression médiatique de la délinquance féminine. Esquisse sur la voleuse de l'entre-deux-guerres / Geoffrey FLEURIAUD
- En votre âme et conscience / Myriam TSIKOUNAS
- Femmes devant l'histoire et histoire du genre / Jean-Clément MARTIN

Frédéric Chauvaud est professeur d'histoire contemporaine à l'université de Poitiers, responsable de l'équipe société conflictuelle du Gerhico- Cerhilim et spécialiste de la justice et de la violence. Il vient de diriger Corps saccagés. Une histoire des violences corporelles du siècle des Lumières à nos jours (PER, 2009) et prépare une Histoire des soeurs Papin (Larousse, 2010).
Gilles Malandain est maître de conférences à l'université de Poitiers et membre du Gerhico-Cerhilim, travaille sur l'histoire politique et judiciaire de la France du XIXe siècle. Il prépare la publication de sa thèse aux Éditions de l'EHESS, sous le titre L'Introuvable complot. Attentat, enquête et rumeur dans la France de la Restauration.


XXX-XXX-XXX
Me ha parecido oportuno rescatar, en relación con la entrada de ayer, esta publicación colectiva aún reciente.
Una extensa recensión, a cargo de Jean-Claude Farsi, puede consultarse en http://criminocorpus.revues.org/65

No dudo de su utilidad
J.C.G.

No comments: