Tuesday, October 25, 2011

Montesquieu y sus editores



Catherine Volpilhac-Auger,
Un auteur en quête d’éditeurs ? Histoire éditoriale
de l’œuvre de Montesquieu (1748-1964)

éd. avec la collab. de Gabriel Sabbagh et de Françoise Weil
École normale supérieure Éd./ Institut d’histoire du livre
(Collection : Métamorphoses du livre)
Lyon, 2011, 448 p., ill.
ISBN 978-2-84788-241-4

Selon Montesquieu, L'Esprit des lois a été "estropié" plutôt qu'imprimé à Genève en 1748.
Les années suivantes le voient tenter de corriger les nombreuses éditions qui se succèdent et se concurrencent dans toute l'Europe. On suit ici, grâce à une enquête menée à travers des correspondances, des archives, mais surtout des dizaines de bibliothèques, l'histoire mouvementée d'une oeuvre qui présente d'innombrables difficultés textuelles, toujours présentes dans les éditions disponibles aujourd'hui.
Ce n'est que le premier pas d'une étude qui, remettant en cause ce qu'on croyait parfaitement établi, conduit jusqu'aux éditions les plus récentes des oeuvres complètes de Montesquieu : que sont devenus ses manuscrits, une fois dans les mains de son fils? quel rôle a joué son petit-fils, quand ils constituaient une intéressante monnaie d'échange? Au-delà, on découvre les conséquences des contraintes matérielles ou des partis pris, parfois dissimulés, des éditeurs : de Plassan à Laboulaye ou Caillois, de la monumentale édition des Bibliophiles de Guyenne qui révèle les archives de La Brède à l'économique "Intégrale", c'est la notion même d'éditeur scientifique qui est passée au crible.


Table des matières
Parlez-vous le Montesquieu?
Première partie. Les premières éditions de L’Esprit des lois: une histoire à relire
• Le début de l'histoire : impression, réimpression et errata
• La piste des errata
• D'Amsterdam à Genève
Deuxième partie. Un si long sommeil… Manuscrits et éditions de Montesquieu de 1750 à 1889
• "Vuider le sac" ? Les premières publications posthumes (1755-1758)
• Le tombeau de La Brède (1759-1795)
• L'offensive des libraires parisiens (1795-1798)
Troisième partie. Une ère nouvelle (1889-1964). Maior et longinquo reventia
• Vers la publication des inédits (1825-1890)
• Blanc ; Les publications des bibliophiles de Guyenne (1891-1914)
• Bleu ; Montesqieu en pléiade

Annexes, p. 384-431 : «Tableaux comparatifs des corrections présentées par les quatre premiers errata de L’Esprit des lois»; les enseignements des bibliothèques (Bordeaux, La Brède); «Un carton mystérieux»; «Pour une édition critique de L’Esprit des lois»; «Comparaison des tables des matières»; «Tableaux récapitulatifs des envois de corrections et des éditions de L’Esprit des lois (1749-1750)»; «Sur les Œuvres de 1758»; «Comment publier les œuvres de Montesquieu? (Anonyme)» [Bibliothèque municipale de Bordeaux, ms 1990/II (4)]; «Lettre de Raymond Céleste au baron Charles de Montesquieu (1889)»; «Notes sur la publication des œuvres inédites du président de Montesquieu et des documents relatifs à sa biographie (1890)».


Catherine Volpilhac-Auger, professeur de littérature française à l’École normale supérieure de Lettres et sciences humaines (Lyon), est codirectrice de l’édition des Œuvres complètes de Montesquieu à la Voltaire Foundation (Oxford).


Spirito delle leggi del signore di Montesquieu
con le note dell'abate Genovesi ...
Napoli . Domenico Terres ..., 1777

No comments: