Wednesday, August 10, 2011

Los juristas y la acción escritural/ The lawyers and the writing´s action

Al tema L’écriture des juristes, un « modèle » d’action de l’écriture ? (XVIe-XVIIIe siècles) respondió el Colloque organizado por Laurence Giavarini (Université de Bourgogne - Centre Georges Chevrier) que tuvo lugar en la Université de Bourgogne los días 9 y 10 de abril 2009.
Resultó luego la publicación que aquí reseño:






Laurence Giavarini (éd.)
L’Écriture des juristes. XVIe-XVIIIe siècle
Classiques Garnier Ed (Études et essais sur la Renaissance, n° 90)
Paris, 2010, 371 pp.
ISBN:978-2-8124-0194-7
EAN:9782812401947


Présentation
Ce livre s’intéresse au pouvoir propre de la «mise en écrit» dans la constitution du droit, ainsi qu’à la place des formes d’écriture diverses dans les pratiques sociales des juristes de l’époque moderne. Il fallait réunir les travaux d’historiens du droit, d’historiens de l’Ancien Régime, de philosophes, de littéraires pour envisager tous les aspects de la question de l’écriture des juristes – qui inclut, sans s’y réduire, le problème de l’écriture du droit.
This study examines the force of “putting into writing” the legal constitution, as well as the various forms of writing practised by jurists in the modern period.

Sommaire
Ouverture : Pierre Bodineau, directeur du centre Chevrier, université de Bourgogne
Introduction : « L'écriture des juristes, un modèle d'action de l'écriture ? », par Laurence Giavarini
Ie partie. Écrire et produire le droit
1. Écrire la coutume
« Transcrire, rédiger, réformer les coutumes », par Jean Bart
« Écrire le droit. Les coutumes, la langue et le « bon usage », par Martine Grinberg
2. Lire, enseigner, écrire : la production de la doctrine
« Manière d'enseigner chez les bartolistes français des xve et xvie siècles : la fin d'une écriture ? » par Patrick Arabeyre
« De la lecture à l'écriture : les notes de lecture d'Alberico Gentili et leur remploi dans la rédaction de son oeuvre doctrinale » par Alain Wiffels
« L'écriture de la doctrine (xviie-xviiie siècles), par Dinah Ribard
3. Penser les modèles – le langage
« Ratio scripta et lex animata. Jean Gerson et la visite pastorale » par Paolo Napoli
« La plume et la loi », par Christian Biet
« Jérémy Bentham et la langue des juristes », par Gilles Trimaille
« Beccaria et l'écriture du droit moderne », par Philippe Audegean
IIe partie. Qu'est-ce qu'écrire en juriste ?
1. Usages de la fiction
« L'arrêt notable entre droit et littérature, les choix de Jean Papon », par Stephan Geonget
« La poésie chez les juristes humanistes », par Olivier Guerrier
2. Pratiques auctoriales
« La scansion dans les documents juridiques du xvie siècle, et ses effets sur les écrits d'un ancien magistrat de la même époque », par André Tournon
« Les Arrêts en robe rouge de Guillaume du Vair (1606) » par Alexandre Tarrête
« L'écriture du jurisconsulte Charles Loyseau (1564-1627). Un modèle d'action rhétorique au temps d'Henri IV ? » par Robert Descimon
3. Produire – décrire le monde social
« Les factums, une écriture sans modèle ? Avocats et actions d'écriture entre droit et discours social au xviie siècle » par Marion Lemaignan
« La place du droit dans Les Caractères de La Bruyère », par Fabrice Hoarau
Bibliographie
Index
1. Index nominum
2. Index rerum

Laurence Giavarini, maître de conférences à l'Université de Dijon

Fuente:
http://www.classiques-garnier.com/editions/index.php?page=shop.product_details&flypage=flypage_garnier.tpl&product_id=198&category_id=19&keyword=juristes&option=com_virtuemart&Itemid=1&vmcchk=1&Itemid=1

No comments: