Monday, May 30, 2011

Persona y performance




Guillaume Navaud
Persona. Le théâtre comme métaphore théorique de Socrate à Shakespeare
Librairie Droz, Geneve , 2010, 544 pp.
ISBN : 978-2-600-01403-8



Le monde est une scène, la vie est un drame : la métaphore du théâtre du monde est l'une des plus triviales qui se trouvent. Elle s’insinue jusque dans le vocabulaire, par exemple dans le mot « personne », dérivé du latin persona signifiant « masque », puis « personnage » de théâtre. Le théâtre fournit donc à la théorie un certain lexique, ainsi qu’un véhicule métaphorique qui se révèle opératoire dans de nombreux domaines, par exemple en rhétorique, en éthique ou en métaphysique. Comment la formalisation de l’objet esthétique qu’est le théâtre a-t-elle pu influencer la théorisation de problèmes abstraits et complexes, tel celui de l'action humaine ? En leur offrant un modèle analogique et artificiel, comme on le verra en inventoriant les formulations et usages métaphoriques du drame de la vie de l’Antiquité au XVIIe siècle, notamment chez certains auteurs décisifs comme Cicéron, Plotin, Thomas More, Montaigne, Shakespeare ou Calderón. Si l’étude de cette métaphore contribue à l’écriture d’une histoire dramatique de notions comme la « personne », elle permet réciproquement d’établir l’histoire philosophique des mots du théâtre, comme l’acteur, le personnage, le poète, la scène ou le spectateur. Les références métaphoriques au théâtre dessinent ainsi en creux une théorie du théâtre qui vient compléter de façon souvent originale les sources « directes », Poétiques et Arts de l’acteur. Loin d’être une figure de style figée, la métaphore ouvre des perspectives nouvelles dans chacun des deux champs qu'elle rapproche : elle établit un dialogue entre réflexion théorique et expérience dramatique, entre Socrate et Shakespeare.

Guillaume NAVAUD est docteur en littérature comparée et professeur de Classes Préparatoires au lycée Chateaubriand.

No comments: