Tuesday, May 10, 2011

La circulación de libros entre Francia y España, s. XVIII

Fachada sur del Colegio de España en París


Des livres entre l’Espagne et la France au siècle des Lumières
Journée d’études Institut d’Histoire Moderne et Contemporaine (IHMC) et Colegio de España




Date: Jeudi 12 mai 2011
Lieu: Colegio de España, Cité internationale universitaire de Paris
7E bd Jourdan. 75014 Paris, Sala Ramón y Cajal
Organisateurs: Sabine Juratic (IHMC) et Nicolas Bas Martin (Univ. de Valencia)
L’avènement des Bourbons de France sur le trône d’Espagne au début du XVIIIe siècle renforce les relations entre les deux États, tandis que l’affirmation du pouvoir central et le développement de la cour contribuent à l’extension des usages de la langue française et à l’intensification des échanges culturels.




Voyage pittoresque et historique de l’Espange. GRANADA


Réunissant des historiens, des littéraires et des spécialistes du livre, la journée d’étude Des livres entre l’Espagne et la France au siècle des Lumières se propose d’analyser ces mutations sous l’angle particulier de l’histoire du livre, à partir de l’étude de la circulation des imprimés, des textes et des idées entre les deux pays, depuis le règne de Philippe V jusqu’à l’occupation napoléonienne.
Trois aspects seront plus spécifiquement abordés au cours de cette journée : les conditions institutionnelles et économiques de la circulation des livres ; le rôle de médiation des écrivains, libraires et imprimeurs, savants, voyageurs et traducteurs ; et finalement, les formes de résistance qui s’expriment en Espagne face à l’hégémonie française.
Entre interdiction et permission, les livres de France sont devenus un objet très convoité par les savants et par quelques aristocrates de l’Espagne des Lumières. Ce faisant, les nouveautés publiées et distribuées au delà des Pyrénées ont contribué, non sans susciter une certaine méfiance, à l’évolution culturelle de l’Espagne et à sa relative modernisation.

9.30 h. Ouverture
JAVIER DE LUCAS. Director del Colegio de España.
FRÉDÉRIC BARBIER. Directeur de recherche au CNRS, directeur d’étude à l’EPHE (IHMC/ENS Ulm).
NICOLÁS BAS MARTÍN. Universidad de Valencia.




Voyage pittoresque et historique de l’Espange. VALENCIA



Matinée : Confrontations
Présidence : Daniel ROCHE
10.00 h. Mª LUISA LÓPEZ VIDRIERO, Directora de la Biblioteca Real de Madrid.
Face à face : séduction et identité
10.30 h. FRÉDÉRIC BARBIER, Institut d’histoire moderne et contemporaine (CNRS-ENS) et École Pratique des Hautes Études.
Le Voyage pittoresque et historique de l’Espagne d’Alexandre de Laborde.
11.00 h. Pause
11.30 h. FERMÍN DE LOS REYES GÓMEZ, Universidad Complutense de Madrid.
De la «tranquillité publique» à la liberté de la presse : la censure des idées révolutionnaires en Espagne
12.00 h. JEAN-MARC BUIGUÈS, Université de Bordeaux III.
Le livre scientifique en Espagne au XVIIIe siècle.
13.00 h. Déjeuner



Voyage pittoresque et historique de l’Espange. 1ª vista del Aqueducto de Segovia



Après-midi : Circulations
Présidence : Maria Luisa LÓPEZ VIDRIERO.
14.30 h. JESÚS ASTIGÁRRAGA GOENAGA, Universidad de Zaragoza.
Livres économiques et circulation des idées entre l’Espagne et la France au XVIIIe siècle : le cas de Jacques Accarias de Serionne.
15.00 h. DOMINIQUE VARRY, ENSSIB (Lyon-Villeurbanne).
Les Deville, libraires lyonnais exportateurs de livres vers l’Espagne et les Amériques.
16.00 h. Pause
16.30 h. NICOLÁS BAS MARTÍN, Universidad de Valencia.
De la circulation de livres et des idées entre l’Espagne et la France au XVIIIe siècle : Cavanilles et le libraire Fournier.
17.00 h. SABINE JURATIC, Institut d’Histoire moderne et contemporaine (CNRS-ENS).
La librairie parisienne et le commerce des livres avec l’Espagne au XVIIIe siècle.
Clôture : Sabine Juratic





Voyage pittoresque et historique de l’Espange. Plano geometral del Aqüeducto de Segovia





Fuente: http://www.colesp.net/
http://www.ihmc.ens.fr/Des-livres-entre-l-Espagne-et-la.html

Imágenes procedentes de Alexandre de Laborde, Voyage pittoresque et historique de l’Espange, Paris, P. Didot, 1806-1820. 4 volúmenes. En gran folio. Anteportada y portada para cada volumen, 349 grabados sobre 272 láminas y 2 mapas a doble página.
Tomo I (1806). 88 grabados sobre 60 láminas: Barcelona - Martorell - Monserrat - Tarragona - Tortosa - Lérida - Poblet - Bellpuig - Cardona - Solsona - Manresa - Gerona.-Tomo II (1811). Grabados 89 a 189 sobre 76 láminas: Valencia - Murviedro - Almenara - Cabanes - Villafamés - Chulilla - Chelves - Játiva - Montesa - Daymuz - Denia - Calpe - Villajoyosa - Alicante - Elche - Badajoz - Mérida - Alconetar - Alcántara - Cáceres - Coria - Guadalupe.-Tomo III (1812). 90 grabados sobre 80 láminas: Belmez - Espiel - Sierra Morena - Córdoba - Granada - Loja - Sevilla - Itálica - Málaga - Gibraltar - Cádiz.-Tomo IV (1820). 70 grabados sobre 56 láminas: Pamplona - Roncesvalles - Zaragoza - Burgos - Segovia - Talavera - Valladolid - San Ildefonso - El Escorial - Toledo - Aranjuez - Madrid – Granada
Referencias: Palau 128975; Foulché-Delbosc 226 A; Farinelli III, p. 12
Alexandre de Laborde, diplomático francés y, según algunos, espía de Napoleón.

No comments: