Wednesday, June 15, 2011

De la Troisième République et des ses juristes. Université de Franche-Comté






Audren F., Halpérin J.-L., Stora-Lamarre A. LA RÉPUBLIQUE ET SON DROIT (1870-1930) Presses Universitaires de Franche-Comté Besançon, 2011, 540 pp. ISBN : 978-2-84867-318-9






Actes du colloque international de Besançon, 19-20 novembre 2008




Université de Franche-Comté








Préface, Odile RUDELLE – Introduction, Annie STORA-LAMARRE – Terreur et droit naturel, Dan EDELSTEIN –L’ordre positif de la République. De Sieyès à Carré de Malberg : les principes d’un régime sans extériorité, Erwan SOMMERER – La pensée politique des libéraux du Second Empire a-t-elle « inspiré » les lois constitutionnelles de 1875, Antoine SCHWARTZ – Le droit coopératif républicain à l’épreuve de l’Empire : du contrat d’association de 1848 au projet de loi sur les sociétés de 1865, Farid LEKÉAL – Les conférences particulières, pépinières de juristes et d’hommes publics, de la fin du Second Empire à la Belle Époque. Permanences et transformations, Gilles LE BÉGUEC – La création de la faculté « libre » de droit d’Angers (1875), symbole de la contre-offensive conservatrice, Vincent BERNAUDEAU – Alexandre Ribot, un juriste dans les débuts de la Troisième République, Walter BADIER – La théorie juridique de Maurice Hauriou : l’adhésion de la démocratie chrétienne 1919-1930, Jean-Louis CLÉMENT – Pour « une idée raisonnée de ce que doit être un bon système de finances » : P. Leroy-Beaulieu (1843-1916) ou la science des finances publiques à la fin du XIXe siècle, Yann-A. DURELLE-MARC – Engagement des professeurs de droit dans l’élaboration d’une législation sociale et industrielle sous la Troisième République : quelques jalons (1890-1930), Francine SOUBIRAN-PAILLET – « L’Autre dans la réflexion théorique et la mise en pratique juridique en France dans les années 1890-1930 à travers l’exemple de la Ligue des Droits de l’Homme », Emmanuel NAQUET – Quelques détails sur l’activité de Georges Gurvitch au sein de l’Institut de Philosophie du Droit et de Sociologie juridique, Mikhaïl ANTONOV – Émile Acollas libertarien de la République, Frédéric AUDREN – Le droit prime la force : réalités et limites d’un principe républicain sous la Troisième République, Gérald SAWICKI – Le droit mobilisé : les conditions d’impossibilité d’une connaissance juridique des modes de scrutin, Thomas MARTY – Le suffrage universel et la peur du nombre dans les années 1890. Une réflexion juridique foisonnante sur le thème de la réforme du gouvernment représentatif, Didier MINEUR – Le dévoiement d’un argumentaire. Le suffrage des femmes dans la doctrine publiciste de la Troisième République, Marc MILET – L’influence juridique de la Troisième République dans le droit d’Espagne, Manuel J. PELÀEZ – La morale juridique de Georges Ripert, Anne SIMONIN – Le droit constitutionnel de la République naissante : collusions entre sphère politique et doctrine au nom du nouveau régime, Guillaume SACRISTE –Droit et prostitution sous la Troisième République : la lente progression de l’argumentation morale dans l’arène parlementaire, Amélie MAUGÈRE – De la critique de l’assimilation à la condamnation des Lumières : sur quelques fondements du droit colonial, Olivier LE COURGRANDMAISON– Le droit de la République au service de la colonisation : la propriété en Algérie, Carine JALLAMION – La doctrine coloniale en République. L’exemple de deux jurisconsultes algériens : Marcel Morand et Émile Larcher, Florence RENUCCI – Un modèle français de droit républicain?, Jean-Louis HALPÉRIN – Annexe : L’historiographie américaine récente sur la Révolution française, Dan EDELSTEIN – Index des noms propres

No comments: