Friday, January 28, 2011

Kelsen, desde Francia


Olivier Jouanjan (coord.)
Hans Kelsen : forme du droit et politique de l'autonomie
Puf (Coll.Debats Philospphiques), Paris, 2010, 224 pp.
ISBN 13: 2130570739


«Pour beaucoup, Hans Kelsen (Prague, 1881- Berkeley, 1973) est “le plus grand juriste du XXe siècle”. Pour d’autres, il pourrait bien être le pire. Mais il est, aux yeux des uns ou des autres, le plus grand ou le pire au fond pour la même raison : parce qu’il est le plus important — ou, à tout le moins et certainement, l’un des plus importants — représentant du “positivisme juridique” au XXe siècle. (…) Le présent ouvrage ne prend ni le parti de l’apologie béate, ni celui du rejet brutal. Il s’agit de reconnaître, au contraire, que, probablement, l’on ne peut penser contre Kelsen si l’on n’a pas fait l’effort de penser suffisamment avec lui. Il s’agit donc de reconnaître à Kelsen sa grandeur, sans pour autant l’ériger en une sorte de statue du commandeur des croyants, et de le faire ainsi sortir des sectes dans lesquelles des fidèles bien intentionnés ont cru pouvoir ou devoir l’enfermer. L’ensemble des auteurs de ce livre nourrissent à l’égard de Kelsen une admiration raisonnable, qu’ils se sentent d’ailleurs “kelséniens” ou non». (O. Jouanjan, extrait de la Présentation).

Sommaire
Note liminaire
I. Présentation. Formalisme juridique, dynamique du droit et théorie de la démocratie: la problématique de Hans Kelsen, par Olivier Jouanjan
II. De l’État comme substance à l’État comme fonction: Les débuts de la théorie pure du droit dans les Hauptprobleme der Staatsrechtslehre, par Christoph Schönberger
III. Dynamique juridique: une brève explication, par Alexander Somek
IV. Science et politique chez Hans Kelsen, par Carlos Miguel Herrera
V. Kelsen, théoricien de la démocratie, par Oliver Lepsius
VI. La science comme vision du monde: science du droit et conception de la démocratie chez Hans Kelsen, par Matthias Jestaedt

Olivier Jouanjan, ancien membre de l’Institut Universitaire de France, lauréat du Prix de la Fondation Alexander-von-Humoldt (2006), professeur aux Universités de Strasbourg et de Fribourg-en- Brisgau (RFA). Il dirige l’Institut de Recherches Carré de Malberg (Strasbourg) et est notamment l’auteur de Le principe d’égalité devant la loi en droit allemand (Economica, 1992. ISBN 13 : 978-2717821949), Figures de l’État de droit (dir.) (Presses Universitaires Strasbourg, 2001. ISBN 13 : 978-2-86820-180-5), Théories réalistes du Droit (Presses Universitaires de Strasbourg, 2001. ISBN : 2868201741) et Une histoire de la pensée juridique en Allemagne (1800-1914) (PUF, 2005.ISBN : 2130550916).

No comments: