Friday, June 25, 2010

Des Critical Legal Studies, à l'examen


Françoise Michaut & Frank I. Michelman

Le mouvement des Critical Legal Studies entre républicanisme et libéralisme (Françoise Michaut)

Traces de gouvernement de soi par soi.

Préface à La session 1985 de la Cour suprême.

La république du droit (

Frank I. Michelman)

Presses de l´Université Laval (Coll. Dikè)

Québec, 2010, 256 pp.

ISBN : 978-2-7637-8906-4
ISBN-PDF : 9782763709062

Les représentants des Critical Legal Studies se sont attaqués à une conception libérale trop simpliste du processus de décision judiciaire et des doctrines juridiques bien davantage qu’ils n’ont rejeté toute forme de libéralisme. La préparation du bicentenaire avait été, pour les historiens américains, l’occasion de rappeler une tradition républicaine un peu oubliée et certains des représentants des CLS ont cherché dans un républicanisme repensé une réponse aux problèmes qu’ils rencontraient.

Cet ouvrage a pour but de faire découvrir comment la théorie américaine du droit, à partir des Critical Legal Studies, a envisagé le rapport de l’individu et de la société et les solutions adaptées au pluralisme (post)moderne.

Les deux articles de Frank I. Michelman, ici traduits par Françoise Michaut, sont devenus des classiques. Ils invitent à suivre la Cour Suprême des États-Unis dans ses modes de raisonnement et à voir comment la doctrine vient ensuite, par sa réflexion, enrichir le débat sur le problème qu’a eu à traiter la Cour.

Françoise Michaut

Françoise Michaut est directrice de recherche au CNRS.

Frank I. Michelman

Frank I. Michelman est professeur de droit à l'Université Harvard.

No comments: