Friday, May 14, 2010

30 LIVRES parus dans la collection DIKÈ !!!




- Françoise Michaut et Frank I. Michelman, Le Mouvement des Critical Legal Studies (F. Michaut),

suivi de Traces de gouvernement de soi par soi. Préface à la session 1985 de la Cour suprême et

La république de droit (Frank I. Michelman) (2010)

- Bjarne Melkevik, Droit, mémoire et littérature (2010).

- Agata C. Amato Mangiameli, Dans un monde post-national (2009).

- Patrick Forest (dir.), Géographie du droit. Épistémologie, développement et perspectives (2009).

- Gilles Lhuilier, La loi, roman (2008).

- Norbert Campagna, La souveraineté. De ses limites et de ses juges (2008)

- José Calvo González, Octroi de sens. Exercices d’interprétation juridique-narratif (2008).

- Olivier Juanjan et Friedrick Müller, Avant dire droit. Le texte, la norme et le travail du droit (2007).

- Pascal Richard, Le jeu de la différence. Réflexions sur l’épistémologie du droit comparé (2007).

- Bjarne Melkevik, Tolérance et modernité juridique (2006).

- Bjarne Melkevik et Luc Vigneault (dir.), Droits démocratiques et identités (2006).

- Pierre Rainville, Les humeurs du droit pénal au sujet de l’humour et du rire. Préface de Jean Pradel (2005).

- Bjarne Melkevik, Considérations juridico-philosophiques (2005).

- Francisco D’Agostino, La bioéthique dans la perspective de la philosophie du droit (2005).

. Stamatios Tzitzis, La personne. Criminel et victime (2004).

- Vida Amirmokri, L’Islam et les droits de l’homme  : l’islamisme, le droit international et le modernisme islamique (2004).

- Norbert Campagna, Le droit, le politique et la guerre. Deux chapitres sur la doctrine de Carl Schmitt (2004).

- Carlos Miguel Herrera, La philosophie du droit de Hans Kelsen. Une introduction (2004).

- Bjarne Melkevik, Horizons de la philosophie du droit (2004).

- Paulo Ferreira Da Cunha, Droit et récit (2003).

- Henri Pallard et Stamatios Tzitzis (dir.), La mondialisation et la question des droits fondamentaux (2003).

- Carlos M. Herrera, Droit et gauche. Pour une identification (2003).

- Stéphane Bauzon, Le métier de juriste. Du droit politique selon Michel Villey (2003).

- Bjarne Melkevik, Rawls ou Habermas. Une question de philosophie du droit (2002).

- Lukas K. Sosoe (dir.), Diversité humaine. Démocratie, multiculturalisme et citoyenneté (2002).

- Sergio Cotta, Pourquoi la violence. Une interprétation philosophique (2002).

- Stamatios Tzitzis, La Personne, l’humanisme, le droit (2001).

- Niklas Luhmann, La légitimation par la procédure (2000).

- Paul Dumouchel (dir.), Comprendre pour agir. Violences, victimes et vengeances (2000).

- Bjarne Melkevik, Réflexions sur la philosophie du droit (2000).

- Pierre Livet (dir.), L’argumentation. Droit, philosophie et sciences sociales (2000).


Collection Dikè

Les Érinyes, déesses de la vengeance, dont Héraclite fait les auxiliaires de la justice, se métamorphosent à la fin de l’Orestie d’Eschyle en bienveillantes Euménides. Fille de Thémis dans la mythologie, DIKÈ, alliée cependant aux nouvelles divinités Athéna et Apollon, s’humanise dans la tragédie, se laïcise, se politise en s’associant aux progrès de la démocratie, du débat juridique et politique, du développement des lois.

DIKÈ n’était pas, à Athènes, la mimésis d’une essence de la justice, elle était à la fois l’idée abstraite du droit et, sous de multiples formes, l’action judiciaire.

La collection « DIKÈ », comme la Pnyx et l’Agora athéniennes, offre un espace public, un lieu de rencontre pour penseurs venus d’horizons et de disciplines différents, du droit, de la philosophie du droit, de la philosophie politique, de la sociologie, prêts à débattre des questions juridiques urgentes et disposés à une critique aussi polymorphe et diverse que les structures complexes du droit contemporain qu’ils tenteront de mettre à jour. Penseurs persuadés que DIKÈ, élevée à la dignité autonome du concept, est toujours enchaînée au juste et à l’injuste et que, privée de déterminations concrètes, la justice n’est qu’une forme vide. Persuadés aussi que l’ambivalence des structures juridiques invite à procéder à une enquête sur la généalogie des formes historiques du droit.

Dirigée par Josiane Boulad-Ayoub et Bjarne Melkevik


LES PRESSES DE L´UNIVERSITÉ LAVAL (PUL) QUÉBEC. CANADA

Pour l’achat en ligne: www.pulaval.com

No comments: