Thursday, February 21, 2008

Sobre Teoría Narrativista del Derecho


José Calvo González, Octroi de sens. Exercices d’interprétation juridique-narratif
Presses de l'Université Laval (Collection Dikè), Québec, 2007, 158 pp. ISBN : 978-2-7637-8591-2

TABLE DES MATIÈRES
Palimpseste et remerciements

Hors-livre
De l'expérience interprétative dans l'interprétation juridique, ou d'une danse immobile
Première Partie
De l'interprétation juridique

Que va devenir l'interprétation juridique? Six propositions pour le troisième millénaire
Partie II.
Vérité et Narration

1. La vérité de la vérité judiciaire. Construction et régime narratif2. Vérités difficiles: Contrôle judiciaire de faits et jugement de vraisemblance
Partie III
Fait et Narration

1. Modèle narratif du jugement de fait: inventio y ratiocinatio
2. Faits difficiles et raisonnement probatoire. (À propos de la preuve des faits dissipés)
Partie VI
Metanarratif

Jurisdictio comme traduction
Sigles

En adoptant une analyse narrative du droit, l’œuvre apporte une contribution doctrinale et pratique sur divers problèmes dans la théorie de l’interprétation (« danse immobile ») et de l’argumentation juridique en matière de faits, preuve et vérité judiciaire, et s’étend aussi à la sphère de l’activité juridictionnelle conçue elle-même comme un exercice métanarratif par sa dimension traductrice.
Une provocatrice invitation à repenser d’importants aspects des fondements des décisions judiciaires depuis le compromis qui postule la moderne théorie critique du droit.

José Calvo González est docteur en droit de l’Université de Malaga (Espagne) et professeur de théorie et philosophie du droit à la faculté de droit. Il est également magistrat suppléant à l’Audiencia Provincial de Malaga, appartenant au Tribunal supérieur d’Andalousie, et professeur invité aux cours de postgraduat (spécialité en matière de rédaction de sentences) à l’Université d’Amérique centrale de Managua (Nicaragua). Ses champs de recherche sont la théorie de l’interprétation et de l’argumentation juridique, la théorie narrative du droit et le droit et la littérature. Il a publié L´institution juridique (1986), Communauté juridique et expérience interprétative (1992), Le discours des faits (1993 et 1998), Droit et Narration (1996), La justice comme récit (1996 et 2002), Le chantez par droit (2003), et coordonné l’édition de Vérité, Narration, Justice (1998), Philosophie juridique et siècle XXI. Huit panoramas thématiques (2005), Le Droit écrit (2005) et Liberté et Sécurité. La fragilité des droits (Actes des XXIe Journées de l’Association espagnole de philosophie juridique et politique) (2006)

No comments: